yoga-inde-interview

Faut-il aller en Inde pour être un bon yogi ? Discussion avec Raj

Les profs de yoga qui enseignent en occident n’ont pas tous été formés en Inde, loin de là ! Certains n’y ont même jamais mis les pieds. Faut-il obligatoirement aller en Inde pour être un bon yogi ? Comment le yoga est-il enseigné et pratiqué dans son pays, berceau également de l’hindouiSme et de l’ayurveda ? Qu’ont les apprentis yogis occidentaux à découvrir dans cet endroit reculé d’Asie ? Il est temps de se pencher sur ce thème très peu abordé, curieusement. Pour cela, j’ai invité Rakesh Jain, originaire d’Udaipur au Rajasthan, qui est professeur de yoga vinyasa à Paris.

Vidéo EN BAS DE PAGE ET PODCAST JUSTE à LA SUITE ▼

Cliquez sur ▷ PLAY pour l’écouter ou sur “Download” (sous le player) pour le recevoir directement sur votre appareil !

La pertinence d'aller en Inde pour le yoga

Le patrimoine indien

Au départ, il y a une soif de connaissance. On découvre le yoga, on essaie de retenir les noms des postures, on pratique peut-être les mantras. On goûte à peine à l’étendue de savoirs qui va bien au-delà du yoga et surtout, à la forte imprégnation culturelle, religieuse et historique de cet art millénaire. 

En toute logique, quand on devient passionné, c’est qu’on a compris que le yoga pour maigrir, c’est un peu comme utiliser une Ferrari uniquement pour aller à la boulangerie à 500 mètres de chez soi. C’est un potentiel sous-exploité, pour ne pas dire gâché (analogie tellement improvisée que j’en aurais limite honte 🤭). En d’autres termes, on se penche sur la spiritualité.

Bref, la soif d’apprendre le yoga nous entraîne dans un engrenage infini qui nous pousse à vouloir comprendre qui sont ces dieux du panthéon hindou, comme Shiva, par exemple, que l’on célèbre en posture du danseur – Natarajasana, ou bien à découvrir les préceptes du yoga autres que les asanas (les postures).

De fil en aiguille, notre curiosité grandit et plus on apprend, plus on réalise qu’il faut creuser davantage et on en vient à s’intéresser au sanskrit, à l’histoire et même à la société indienne toute entière. Pour ma part, je suis devenue fan de Bollywood à cause de ma formation en Yoga Bikram (dont vous trouverez un cours complet ici)! 😆  Ok, ce n’est pas une preuve absolue d’éveil spirituel, mais ça renseigne bien plus qu’on ne pourrait le croire sur les mœurs à l’indienne. 😛

posture de yoga du danseur shiva natarajasana

Posture du danseur – Natarajasana

Perte d'intérêt pour le yoga en Inde et récupération politique

Oui, mais voilà… L’inde s’est momentanément laissée dépouiller de son héritage si précieux et a laissé l’occident se l’accaparer jusqu’à en faire le phénomène de mode incontournable que l’on connaît aujourd’hui. Tant et si bien, que c’est à se demander si pour apprendre le yoga, il vaut mieux le faire en Europe ou aux États-Unis, plutôt qu’en Inde. Autre tendance largement répandue : les formations pour devenir professeur de yoga ou les retraites de yoga et méditation organisées par des Occidentaux, mais qui vous emmènent à Bali, en Thaïlande ou même en Inde. 

Ce regrettable constat me rappelait fortement une époque, au début des années 2000, où la capoeira n’intéressait plus tellement les Brésiliens, alors qu’elle battait son plein auprès des Européens et des Américains. Résultat : les capoeiristes gringos qui se rendaient au Brésil pour une immersion capoeiristique totale tombaient bien souvent de haut.

yoga en inde

Photomontage posté sur Instagram où je m’interrogeais sur la pertinence d’un voyage en Inde pour progresser en yoga.

D’où mon interrogation lancée sur mon profil Instagram il y a peu et qui a laissé pas mal de monde perplexe : est-on déçu si l’on voyage en Inde pour progresser en yoga et que l’on  n’y trouve pas son compte ? (question très vague et totalement subjective, mais vous comprenez l’idée…).

Bien sûr, le premier ministre indien, Narendra Modi, bien que nationaliste aux méthodes discutables, œuvre depuis plusieurs années pour redonner une place centrale au yoga dans le quotidien des Indiens. Il a notamment institué la Journée Internationale du Yoga le 21 juin de chaque année. Il a aussi instauré le yoga dans les écoles et il est de plus en plus courant de voir la population s’adonner à la pratique de salutations au soleil dans les parcs ou à domicile, guidée quotidiennement à la télé par Swami Ramdev, devenu une figure incontournable du yoga en Inde.

Mais ces initiatives sont toutes récentes… Vont-elles perdurer ? C’est à espérer…

L'expérience globale de l'Inde au-delà du yoga

L'inde en théorie

Vous l’aurez compris, je n’ai jamais franchi ce pas d’aller voir sur place si mes craintes s’envoleraient ou se confirmeraient. J’avoue que cela représente un manque chez moi, à titre d’expérience personnelle. Si je suis convaincue que l’énergie d’un pays se ressent uniquement par une présence physique, je ne suis toutefois pas convaincue que le fait de ne pas être encore allée en Inde affecte mes compétences pour enseigner, ni même pour pratiquer le yoga.

Après tout, à l’heure d’Internet, il est très facile de visiter virtuellement le monde entier. On peut avoir une très bonne (enfin, je crois 😬) représentation de ce qu’est un temple hindouiste pour peu qu’on s’y intéresse. Concernant l’histoire et la mythologie, il y a bien sûr les bibles (oups, référence catholique hors sujet, à mettre sur le compte du langage courant 🤭) de tout yogi qui aime bouquiner : le Mahabharata, la Bhagavad Gita et le Ramayana. Si l’on est honnête, il est impossible de dire que la théorie égale la pratique, mais elle peut permettre d’avancer en attendant la véritable immersion.

temple-indien

(Liens d’affiliation qui permettent de soutenir ce blog)

L'Inde dans les yeux d'un yogi entre Orient et Occident

J’ai donc décidé de faire appel à une personne parfaitement légitime pour discuter avec moi de tous ces questionnements. J’ai demandé à Rakesh Jain – alias Raj – professeur de yoga vinyasa à Paris de me parler de son pays d’origine et du yoga actuel en Inde. Notre échange a été extrêmement riche en enseignement pour moi et je suis très heureuse de vous le partager. 

Raj parle avec le cœur de tout ce que l’Inde a à offrir et aussi de ce qu’il y a encore à accomplir là-bas. Il nous aide à distinguer les différentes options avant de s’inscrire dans une école de yoga indienne.

Il évoque le jaïnisme, religion qui préconise l’ahimsa (la non-violence) et nous explique comment il “soigne” son karma à l’aide de son compte Instagram et des actions caritatives qu’il mène par ce biais. Entre soutien à sa communauté d’Udaipur au Rajasthan, action pour la Fondation des Femmes et éventuels projets de voyages en Inde pour les yogis, il va falloir suivre Raj de très près dans les mois à venir ! 😉

rakesh jain fondation femmes

Le patrimoine architectural et culturel hindou mérite l’attention des yogis comme des non-yogis. Le tout est de se préparer à aborder ce pays aux nombreuses inégalités avec un esprit ouvert et une bonne dose de prudenceDe Goa à Rishikesh en passant par Udaipur et Varanasi, entre Inde touristique et Inde traditionnelle, le dépaysement est garanti. De là à affirmer qu’il faut aller en Inde pour être un bon yogi, le débat restera à trancher pour chacun, en son for intérieur.

 

Prêt à embarquer ? Attention, le cours de votre vie pourrait bien s’en trouver chamboulé à jamais !

Alors, est-ce que Raj vous a donné envie de plonger dans la culture Indienne ? Avez-vous déjà franchi le pas ?
Qu’en avez-vous retiré ? Partagez ici ▼ vos commentaires ! 🙏

 

Réagissez et aidez-nous à faire grandir la communauté !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    70
    Partages
  • 70
  •  
  •  
  •  
  •  

6 réflexions sur “Faut-il aller en Inde pour être un Bon Yogi ?”

  1. Belle rencontre et interview très pertinente ! Beaucoup de valeur ajoutée pour les visiteurs de ton blog 😊. Comment es tu rentrée en contact avec Rakesh ? Quoi qu’il en soit je trouve la thématique de cet article super pertinente ! Merci

    1. Merci beaucoup pour ce gentil message <3 J'ai contacté Rakesh sur Instagram. Je le suivais depuis peu, après qu'une copine ait partagé une de ses stories. Un soir, alors que j'allais explorer cette thématique toute seule sous forme d'article, j'ai pensé à lui en me disant que ça serait génial de recueillir son avis. Je lui ai écrit en MP et quelques jours plus tard, il m'a dit qu'il était partant, et voilà ! Il a été adorable et s'est plié à l'exercice avec beaucoup de générosité. Une super rencontre !

  2. Quelle belle idée de faire venir l’Inde à nous grâce à cet homme inspirant ! Il nous apprend beaucoup en peu de temps. Merci Jess ! 🙏 PS : ta voix est très bien, très posée et bien articulée et ta manière de mener l’interview est également très pro bravo ! 👏👏👏

    1. Merci du fond du cœur, Jean-François. Je suis très touchée par tes éloges et surtout ravie que tu aies apprécié cette interview. À très vite pour d’autres contenus que j’espère toujours plus enrichissants <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRATUIT Vidéo privée d'échauffement de 20 minutes chrono !